Envie de pixels

Mes photos au fil de mes pérégrinations...

20 avril 2012

L'histoire de 3 générations

Tout a commencé hier. Coup de fil à ma mère, 85 ans cette année, pour prendre de ses nouvelles. Elle va bien et me demande si je vais au meeting de Mélenchon le 19. Elle a envie d'y aller mais pas toute seule.

Un rassemblement est prévu à Ivry, place Jean Ferrat pour un départ collectif en tramway. Ok, ça me va bien. Aujourd'hui je propose à mon fils de 18 ans de nous accompagner. Ce serait son premier meeting politique et dimanche il votera pour la première fois. Hésitations. Il appelle son meilleure pote pour lui proposer de venir.

En route pour Ivry. On se gare pas loin du moulin après avoir été chercher ma mère.

20120419_1cr


Rassemblement. Ma mère fière comme Artaban de présenter son petit fils à ses camarades de combat, militante depuis des décennies. Pour moi, retrouvailles avec tout un tas de gens avec qui j'ai milité il y a fort longtemps. Ivry a été la ville de mes premiers combats.

En route vers la station de tram.

20120419_2r


Soudain, le coup d'oeil, l'image à faire :

20120419_4r

Vico la honte. Boîte française, issue d'une coopérative de producteurs, vendue à un trust italien. La boîte fermée après un déménagement sauvage des machines. Délocalisée et des dizaines d'emplois supprimés. Des hommes et des femmes sacrifiés, broyés, au nom du profit supérieur à l'Homme...

Les ballons rouges à caser dans le tram bondé :

20120419_6r

L'entrée dans le pavillon immense. Nous sommes dans une gigantesque travée. D'où nous sommes impossible d'apercevoir l'estrade. Heureusement des écrans géants retransmettent le meeting.

Les jeunes qui ont récupéré des drapeaux s'amusent, participent, gagnés par l'ambiance festive.

20120419_12r


Ils ont aussi récupéré des badges qu'ils arborent fièrement.

20120419_21ar

Jean-Luc Mélénchon semble prendre un plaisir rare ce soir, à expliquer, à convaincre, à combattre les fausses vérités, les falacieuses certitudes avec des mots simples, des exemples tirés de la vie quotidienne de nous tous qui souffrons. Pédagogue, parfois lyrique, il annonce les luttes à venir, les combats prochains pour refuser toute soumission au système financier et à ceux qui le servent. Ces soi-disants penseurs qui jusqu'au dernier jour préfèrent la Le Pen à Mélenchon.

20120419_27r

La salle est attentive et réactive. Résistance résonne à de multiples reprises. Symbole d'une volonté de réagir porté, amplifié par des milliers de poitrines dans un élan commun de consciences individuelles enfin retrouvées. Que nous sommes loin de tout embrigadement, de ces racontars qui veulent nous faire passer pour des êtres dénués de sens critique. Nier cette réalité, c'est assurément se préparer des lendemains douloureux pour eux. Ils veulent nous voir avec leurs yeux formatés. Ils nous reprochent juste ce qu'ils sont, sans même avoir conscience que l'intelligence qu'ils nous dénient, va nous servir à les abattre.

20120419_32r


Grand moment d'émotion, avec ces milliers de mains jointes dans une immense chaîne humaine, pour entamer l'Internationale, suivie de l'hymne national.

20120419_39r

Retour vers Ivry par le tram. Assis à côté d'une femme, elle me demande gentiment si moi aussi j'étais au meeting de Mélénchon. Nous discutons tranquillement. Elle m'explique qu'elle travaille dans une université depuis très longtemps pour 1 400 euros par mois. Elle veut voter Mélenchon mais ne croit pas possible que le SMIC soit porté à 1 700 euros. Je lui explique comment c'est possible, en répartissant autrement les richesses, en réintégrant au travail les 10 % des richesses qui ont été accaparés par les dividendes. Elle me demande ce que je fais. Je lui explique qu'à 55 ans je suis chômeur, plus indemnisé, que je galère pour trouver des missions de formateur payées parfois 15 € de l'heure brut.

Le mot de la fin revient au copain de mon fils. Dans la voiture, je les interroge sur leurs sensations. Il me dit, enthousiaste, "c'est super ! Un candidat qui parle d'amour et de poèsie".


Qui que vous soyez, quoi que vous pensiez, prenez la peine d'écouter le dernier discours public de Mélenchon avant le premier tour. Il devra être disponible sur le net et je le rajouterai ici.

Juste une vie plus belle, enfin humaine, faite de luttes, d'amour et de poésie...


--@--


Jean-Luc Mélenchon - Discours de Paris Porte de... par <a

Posté par Exigeant à 00:19 - Partage - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • Amour et poésie

    Un candidat qui parle d'amour et de poésie.

    Ça nous change de l'économie... Enfin l'économie vue toujours du même côté. Pas vue du côté de celui qui fait ses courses et prend grand soin de ne pas remplir son chariot parce qu'il n'en a pas les moyens.

    http://partageux.blogspot.com

    Posté par Un partageux, 20 avril 2012 à 11:02
  • Une note remplie d'enthousiasme et d'amour. Quelle merveilleuse expérience tu nous racontes là... Ce partage en famille.
    Il manque ce mot amour dans tes tags.
    La photo de ton fils est géniale.
    Le reste aussi.

    Posté par Pastelle, 20 avril 2012 à 17:33
  • @ Pastelle : ce fut effectivement un grand moment d'humanité !!! Sourire.
    L'amour, à défaut d'être dans les tags est au coeur du discours du Front de Gauche. Fais-moi plaisir, écoute le discours de Mélenchon, j'avais la chair de poule quand il a parlé de la laïcité et de tout ce qui nourrit le peuple de France au travers de sa diversité et de son intelligence. bises à toi

    Posté par Exigeant, 20 avril 2012 à 18:44
  • Hier déjà je lisais vote note. La pub Vico me donnait envie de gerber. Il n'y a pas de petits profits... Ils sont infiltrés partout, alors que nous savons tous que ceux qui se nourrissent de Vico chips et autres conneries, sont les smicarts. Ils en donnent aussi à leurs enfants parce que 5 fruits et légumes par jour c'est trop cher. Quant aux culs dorés, à l'heure de l'apéritif ils ont sur la table toasts au saumon ou foie gras.

    Mélanchon est un excellent orateur. Je pense que dans les années à venir les français entendront
    parler de lui.

    Juste une question pratique... J'espère que votre maman a quand même trouvé un siège pendant tout ce temps.

    Je vous souhaite un bon dimanche, sans hésitation

    Posté par Dame, 21 avril 2012 à 05:35
  • @ Dame : la pauvreté, la précarité vont de paire avec la malbouffe, l'obésité, les carences alimentaires. C'est une réalité dramatique.
    Quant à ma mère, non, elle est restée debout pendant près de 2h, le sourire aux lèvres. Un peu inquiet, j'ai essayé de la joindre hier. Pas chez elle. Ce matin enfin j'ai réussi à l'avoir au téléphone. Hier elle était occupée à militer, et ce matin elle a abrégé la conversation car elle avait rendez-vous pour tenir le point de vente de l'Humanité Dimanche... Sourire.
    Nous nous sommes donnés rendez-vous demain soir pour commenter les résultats.

    Posté par Exigeant, 21 avril 2012 à 13:41

Poster un commentaire